coletivos em rede e organizações - coro

 

 

CORO - Collectifs en Réseau et Occupations

CORO est un réseau d'artistes qui réunit des collectifs d'art au Brésil.

Ce réseau a été proposé à partir de la réflexion sur les questions du travail en collectif ainsi que de la compréhension du fait qu'actuellement des agglutinations ont lieu dans les micro et les macrostructures sociales de la planète.

CORO à été crée à São Paulo, Brésil, par le collectif Horizonte Nômade. L'articulation du réseau a débuté en 2003, avec le relevé de collectifs actifs en territoire brésilien. Ce relevé s'est fait fondamentalement par Internet, à travers la circulation d'une enquête portant sur les questions présentes aux actions de chaque collectif, les détails sur leur organisation et sur la production des travaux, ainsi que sur leur façon de penser la collectivité.

La proposition de réseau de collectifs CORO s'est progressivement répandue et des collaborateurs se sont joints à travers des personnes/collectifs ayant atteint d'autres personnes/collectifs par des listes de contacts déjà établies: Linha Imaginária, Canal Contemporâneo, Rejeitados, PIA - Projeto de Interferência Ambiental et peut-être d'autres…

À travers l'e-group http://br.groups.yahoo.com/group/coro-coro/ s'est généré un réseau d'artistes collaborateurs, respectant les multiples formes d'action qui donnent voix à la diversité; un réseau qui dépasse de loin l'axe São Paulo - Rio. Ce sont des artistes actifs dans le panorama culturel brésilien, disposés à l'échange d'information, d'idées et d'actions, établissant des initiatives et soutenant des nouveaux projets, débats et pratiques.

Pour ce faire, le projet CORO propose des rencontres réflexives entre artistes, théoriciens, chercheurs, éducateurs, penseurs, agitateurs… les faiseurs de culture.

La Banque de Données CORO à été crée en vue d'une plus grande organisation, à partir du matériel envoyé par les collectifs (images, textes et manifestes, vidéos, matériel imprimés, etc.). Cette initiative a rendu possible connaître des travaux qui se développent dans des diverses régions Brésiliennes. La banque de données est disponible pour consultation publique au www...........

Agglutinations d'artistes sont caractéristiques dans la culture contemporaine.
Qui travaille en collectif est intrinsèquement disponible pour l'échange e le respect à l'autre.
Qui travaille en collectif pense la collectivité.
Le collectif rend possible la compréhension d'autres formes d'organisation.
Plus d'information, plus de connaissance, plus d'expériences et plus d'art entrent en circulation.
L'art, rendu plus fort en collectif, peut avoir son potentiel amplifié et plus largement répandu.

Quand le Réseau CORO a été pensé, quelques pratiques collectives de génération et production d'art étaient évidentes en tant qu'actions:

1. Noyau organisateur proposant et produisant des projets qui mobilisent un ensemble bien plus grand d'artistes. Ses actions se passent presque toujours dans des espaces alternatifs et utilisent Internet en tant qu'outil d'agglutination.

2. Ensemble fixe d'artistes qui créent, produisent et exposent collectivement

3. Atelier collectif qui propose dans son espace de travail quotidien des projets expérimentaux et des expositions.

4. Atelier ou espace qui se propose à l'échange, mené par artistes et accueillant par temps déterminé des propositions expérimentales d'autres artistes.

5. Actions qui se passent uniquement dans le Web, souvent des collaborations entre artistes.

6. Actions éphémères d'occupation ou d'interférence dans des espaces alternatifs, générées par un événement démarreur/organisateur.

7. Actions d'intégration, souvent une proposition de travail qui relève de l'autre, du public participant, pour sa réalisation. Sous cette définition se place la majorité des collectifs d'un seul artiste.

8. Actions qui mélangent ces plusieurs moyens de travail.

REVERBERAÇÕES (Réverbérations) - rencontre de collectifs à São Paulo

Le projet Réverbérations a eu lieu à l'occasion de la Mostra Artística du Forum Culturel Mondial, en partenariat avec le SESC (Service Social du Commerce) de São Paulo, du 26 juin au 4 juillet 2004, dans deux unités du SESC (Vila Mariana et Santo Amaro) et dans le Poupa Tempo.

Réverbérations a eu comme principe promouvoir l'intégration entre artistes de plusieurs régions du Brésil, réalisant leurs travaux de façon collective, dans laquelle "l'autre" est indispensable.
On est parti de l'échange d'idées et d'information par l'e-group http://br.groups.yahoo.com/group/reverbera/ ainsi que des rencontres dans les ateliers des artistes participants, en vue du processus d'intégration.

Suivant le sens de l'union et de l'échange collectif, le projet Réverbérations s'est intégré à un autre projet, le Fiteiro Cultural de l'artiste Fabiana Barros. Le Fiteiro est un kiosque en bois, ouvert et modulable, qui propose des rencontres et des possibilités, offre un lieu de contact art/société et rend possible l'échange. Cette structure physique est devenue la base idéal pour faire réverbérer les actions proposées.

Pendant la durée de Réverbérations, deux collectifs ont été occupants-résidents du Fiteiro Cultural: l'Espaço Coringa à l'unité du SESC Vila Mariana et l'Estúdio Colectivo, au Poupa Tempo de Santo Amaro. Chacun d'eux a reçu la visite des autres collectifs participants: Horizonte Nômade (SP), Grupo Um (RJ), Transição Listrada (CE), Poro (MG), Chave Mestra (RJ), Nova Pasta (SP), Grupo Braço (SP), mm não é confete (SP), Happening Pictórico (SP), In.CoRpo.Ro (SP), Obra Viva (SP), Espaço Entre (SP), P.O.I.S. (Porto Alegre - RS) e C.D.M. (Pelotas - RS). Les collectifs ont réalisé leurs interventions, performances, ateliers et d'autres actions, des interactions entre eux et avec l'environnement, ayant toujours le Fiteiro comme lieu de référence.

On était 52 artistes, membres du réseau CORO, échangeant idées et pratiques artistiques. Des artistes qui partageaient le même espace de travail, des intégrants d'un groupe, des agglutinations pour des actions ponctuelles ou cooperativistes ou même des collectifs d'un seul artiste! On a occupé, intervenu, interagi, art - éduqué et provoqué le public, le visiteur et le passant, croisés pendant ces journées.

Réverbérations a rendu possible la venue à São Paulo de collectifs d'art de plusieurs provinces brésiliennes pour une rencontre réel, échange d'idées et intégration entre artiste et public.

"La compréhension du collectif en tant que renforcement de buts et de potentiels, au delà de la dissolution de problèmes et du partage des étapes de travail, sans pour autant diluer l'individuel, est le défi même de l'homme global et sa pratique dans la culture contemporaine. Il ne s'agit pas de massification égalitaire et utopique, mais plutôt d'égalité de conditions et de possibilités génératrices. Le collectif affirme l'individualité e la rend potentielle vers un rapport ouvert avec le monde".

Extrait du Manifeste Horizonte Nômade


COnversa em ROda (COnversation à la ROnde)
São Paulo

Cette rencontre entre les collectifs qui ont participé à Réverbérations avec d'autres artistes, des théoriciens et du public intéressé a été proposée au SESC Vila Mariana. L'idée est née de la perception du mouvement actuel de l'art et du besoin de nouvelles formes d'organisation et de pratiques de la part des artistes. Elle visait l'échange d'expériences et conceptions, le mûrissement pour des actions futures.

Réalisation: SESC São Paulo
Conception: Flavia Vivacqua
Coordination: Horizonte Nômade (São Paulo - SP)
Production: Izabel Franco et Guadalupe Marcondes

ENCONTRO DE COLETIVOS CHAVE MESTRA (Rencontre de collectifs Chave Mestra)
Rio de Janeiro

Parallèlement aux 14ème Artes de Portas Abertas (Portes ouvertes des ateliers de Santa Tereza, RJ) et ayant pour but amplifier le débat sur l'art, l'association Chave Mestra a organisé du 22 au 26 septembre 2004 la Rencontre de Collectifs Chave Mestra. La rencontre a eu lieu dans le cadre du programme Arte Hoje qui se propose amener à réflexion et à débat les thèmes les plus actuels dans l'art du Brésil et du Monde. Pendant trois jours, le Casarão da UNEI à Santa Tereza a accueilli plusieurs collectifs d'artistes qui y ont parlé de leurs expériences et qui ont réfléchi et discuté sur la pratique et la pensée d'art en collectif. Pendant la période de la rencontre, les collectifs ont réalisé des travaux d'intervention publique dans le quartier.

Depuis le début du XXème siècle les avant-gardes se lient aux révolutions dans les champs de l'art et de la vie sociale. Le lieu des avant-gardes est aujourd'hui occupé par les collectifs qui, ayant laissé tombé le "progressisme" des modernes, l'ont remplacé par la réalisation d'une certaine utopie dans le présent.
Phénomène présent partout dans le monde, le surgissement de collectifs au Brésil s'est intensifié au cours des dernières années dans toutes les régions du pays.
A la Rencontre de collectifs Chave Mestra, à Rio de Janeiro, les discussions démarrées avec le CORO et le Réverbérations ont pu s'approfondir pendant les débats.

1er jour: Chave Mestra (RJ) - Présentation de l'Associação de Artistas Visuais de Santa Teresa, Flavia Vivacqua (Grupo Braço e Horizonte Nomade (SP)) - Présentation de la banque de données du réseau CORO, Nova Pasta (SP) et Prof. Heloisa Buarque de Hollanda (UFRJ), invitée.

2ème jour: Coringa/Piratininga (SP), Projeto Subsolo (RJ), Grupo Um (RJ), Transição Listrada (CE), Zox (SP) et Daniela Labra (Revista Número), invitée.

3ème jour: RRadial (RJ), Imaginário Periférico(RJ), Poro (MG), Esqueleto Coletivo (SP), Entorno (DF) et Prof. Mauro Sá Rego Costa (UERJ/FAV), invité.
Réalisation et production: Chave Mestra.
Coordination: Julio Castro, Nadam Guerra, Ana Prado, Flavia Vivacqua.

volta